VA, TOTO ! - Rencontre avec Pierre Creton et Vincent Barré

L'Écran

(Tout public)

vendredi 17 novembre à 20:30

rencontre avec Pierre Creton et Vincent Barré

à l’issue de la projection

abonnés, payez une place et venez à deux


Va, Toto !

de Pierre Creton

France/2017/couleur/1h34

avec Ghislaine Paul-Cavallier, Pierre Creton, Vincent Barré, Pierre Lavenu, Raymonde Leroux

et les voix de Françoise Lebrun, Jean-François Stévenin, Rufus, Evelyne Didi, Gregory Gadebois

du 15 au 21 novembre/du 22 au 28 novembre/du 29 novembre au 5 décembre 2017

(attention, quelques séances seulement)

L’arrivée de Toto le marcassin chez Madeleine, le voyage de Vincent en Inde et ses démêlés avec les singes, ou les rêves de Joseph provoqués par la machine à pression continue.

Trois histoires que va partager Pierre et qui convoquent d’une manière ou d’une autre notre rapport à l’animal, à cet autre prochain.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 14.0px 'Times New Roman'; color: #ff0000; -webkit-text-stroke: #ff0000}
p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Times New Roman'; color: #ff0000; -webkit-text-stroke: #ff0000}
p.p3 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 14.0px 'Times New Roman'; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 16.0px}
p.p4 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 14.0px 'Times New Roman'; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000}
p.p5 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Times New Roman'; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000}
p.p6 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Times New Roman'; color: #ff6600; -webkit-text-stroke: #ff6600}
p.p7 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 12.0px 'Times New Roman'; color: #262626; -webkit-text-stroke: #262626}
span.s1 {font-kerning: none}
span.s2 {font-kerning: none; color: #008000; -webkit-text-stroke: 0px #008000}
span.s3 {font-kerning: none; color: #000000; -webkit-text-stroke: 0px #000000}
span.s4 {font-kerning: none; color: #0000ff; -webkit-text-stroke: 0px #0000ff}

Il y a des beaux films et il y a des films, plus rares, qui rendent beau. Qui nous font voir, toucher des yeux quelque chose de la beauté du monde et c’est alors comme si le monde lui-même se rouvrait. Comme si ça nous rendait libres, à notre tour, de faire monde. De dire ou réapprendre à dire nous. À le désirer. C’est cela que nous confient le marcassin recueilli par Madeleine et toute la tribu pensive de Va, Toto ! Cette sorte d’éternité quand même : au ras de nos vies ordinaires, le fabuleux et si fragile va-et-vient entre tous les êtres – hommes, animaux, fleurs, lumières… – qui sont ensemble le monde.

 

Tarifs habituels / Abonné(e)s : payez une place, venez à deux !