2ÈME JOURNÉE - APRÈS-MIDI DU JEUDI 16 NOVEMBRE

APRÈS-MIDI (14h - 17h30)

Les adolescents dans le cinéma français contemporain

En partenariat avec l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion)

> Conférence
LA REPRÉSENTATION DES ADOLESCENTS DANS LE CINÉMA FRANÇAIS CONTEMPORAIN : LA PROMESSE DU NATUREL ?

par Murielle Joudet, critique de cinéma

Comment filmer l'adolescence et pourquoi la filmer ? Il semble que le cinéma français ait toujours été obsédé par la quête du "naturel" : de Renoir en passant par Pialat jusqu'à, plus récemment, Abdellatif Kechiche. A travers un corpus de films français contemporains, nous verrons que l'adolescence est peut-être l'écrin privilégié de ce naturel tant désiré par la caméra. Parce que l'adolescent est un corps en pleine mutation, qui se confronte, se rebelle, s'impatiente, se cherche : bref, l'adolescence c'est ce qui éclot à même l'écran - ce qui pourrait être une définition du naturel.

> Table ronde
QUATRE CINÉASTES VIENNENT PARTAGER LEUR EXPERIENCE AVEC DES ADOLESCENTS : FOCUS SUR DES MÉTHODES DE TRAVAIL SINGULIÈRES

Les adolescents sont au cœur des derniers films de Damien Manivel (Le Parc), Cyprien Vial (Bébé tigre) et Lila Pinell et Chloé Mahieu (Kiss and cry). Ces cinéastes partent souvent d’un matériau documentaire pour travailler leurs fictions. Quel regard portent-ils sur les adolescents ? Quelles sont les spécificités de la collaboration avec leurs jeunes comédiens/personnages ?

Damien Manivel, réalisateur d’Un Jeune poète, Le Parc et La Nuit où j’ai nagé.

Lila Pinell et Chloé Mahieu, réalisatrices de Kiss & Cry.

Cyprien Vial, réalisateur de Bébé tigre.

Après-midi animée par Laura Tuillier, cinéaste et critique de cinéma pour Les Cahiers du Cinéma


> INSCRIVEZ-VOUS <

> TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME EN PDF <