Ciné-débat : LE JOUR OÙ J'AI DÉCOUVERT QUE JANE FONDA ÉTAIT BRUNE

L'Écran

(Tout public)

LE JOUR OÙ J'AI DÉCOUVERT QUE JANE FONDA...

JEUDI 29 SEPTEMBRE - 20:30 - CINÉ-DÉBAT

Dans le cadre de la journée internationale pour le droit à l’avortement dans le monde En partenariat avec le Collectif féministe Les Dionysiennes

Tarifs : 4€50 (-25 ans : 4€) - Pré-vente

 

D’hier à aujourd’hui, où en sont les luttes pour la liberté de l’avortement et de la contraception, les luttes féministes ?

Débat en présence de la réalisatrice, Anna Salzberg, de femmes du MLAC, (Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception) de Gennevilliers (sous réserve), des témoignages de dionysiennes sur le MLAC de Saint-Denis, d’Aubervilliers et sur les premiers groupes femmes, des militantes du MFPF 93 (Mouvement Français pour le Planning Familial) (sous réserve), des militantes du Collectif « Avortement Europe, les femmes décident » à l’initiative des récentes mobilisations contre le recul de ce droit, aux États Unis, mais aussi en Europe.

 

LE JOUR OÙ J’AI DÉCOUVERT QUE JANE FONDA ETAIT BRUNE

d’Anna Salzberg

France/2022/1h24/documentaire

 

De l’intime au politique, une plongée dans les luttes féministes des années 1970.

J’interroge ma mère sur son passé féministe, et pourquoi elle a fait un enfant toute seule. Elle ne me répond pas, alors je trouve des réponses ailleurs, dans des archives, auprès d’un choeur de femmes et dans des gestes de cinéma que je fais. Je veux percer le mystère de ma mère, je découvre le mouvement des femmes des années 1970, un cinéma militant féministe, et la femme cinéaste que je suis change. Ainsi, le mode de fabrication de mon film rejoint celui des militantes que je rencontre et témoigne de la transmission d’une mémoire des luttes féministes par la pratique cinématographique collective. Anna Salzberg