MERCREDI 13 NOVEMBRE - APRÈS-MIDI

  • APRÈS-MIDI (14H - 17H)

Le temps des ateliers

La place du corps des adolescents dans l’éducation artistique à l’image : enjeux sociaux et émotionnels, détournement et image de soi

 

>Table ronde

Source de questionnements psychologiques, éducatifs et esthétiques, le corps des adolescents est un véritable vecteur de création. Habitués à se mettre en scène sur les réseaux sociaux, que se passe-t-il lorsque c’est un tiers, en l’occurrence un artiste, qui leur demande de mettre leurs corps au centre d’un processus créatif ? Cela pose souvent la question de l’image que les adolescents souhaitent renvoyer d’eux-mêmes : comment les enjeux sociaux et les émotions influencent-ils leur élan créatif ? C’est aussi une façon pour les adolescents de s’émanciper d’une certaine réalité, dans la mesure où chorégraphes, vidéastes, circassiens ou comédiens explorent souvent la question du corps en détournant les espaces du quotidien dans lesquels il s’inscrit.

Ame Elle, danseuse, cinéaste et co-créatrice du labo Respires, a filmé des collégiens dans des lieux où la danse ne s’invite pas d’ordinaire lors d’ateliers en Seine-Saint-Denis.
Virginie Combet, réalisatrice et programmatrice du Festival Ciné-Corps, mène des ateliers de cinéma et de danse avec des adolescents hospitalisés en psychiatrie à Paris, Marseille et Strasbourg.
Thomas Salvador, réalisateur et acrobate, accueilli en résidence In Situ dans un collège à Saint-Denis, travaille la question du corps dans ses performances et ses films, dont il est le principal acteur.

animée par Anne-Sophie Lepicard, réalisatrice et intervenante en milieu scolaire


S'INSCRIRE