ACTUALITÉS PARCOURS LA CULTURE ET L'ART AU COLLÈGE

Tout au long de l'année, nous vous donnons des nouvelles des parcours La Culture et l'Art au Collège : actualités, focus sur les artistes, sorties, restitutions... 


>NOVEMBRE

LA COMPAGNIE HIP & HOP

Clotilde Maurin et Martin Lenzoni intègrent l’École Supérieure des Comédiens en Alternance et prennent plaisir à partager divers stages, notamment un de clown avec Nathalie Fillion. Martin poursuit le travail de clown avec différentes compagnies, se perfectionne en danse avec la compagnie Philippe Genty, et éprouve le théâtre de rue, notamment avec la compagnie Oposito. Clotilde écrit et réalise deux courts métrages, En orbite et Portraits. Elle aborde ses personnages avec tendresse et dérision, en portant un regard amusé sur une banlieue en quête de repères.

En 2015, ils créent une web-série : Hip Hop c’est Tip Top ! avec la participation d'Angèle Gohaud. Il en naît à l'image, un duo burlesque au jeu physique et pétillant. Quatre épisodes ont été diffusées dans le programme d'avant-séance Quartier Libre durant la saison 2017/2018.

La compagnie Hip & Hop propose cette année trois parcours La Culture et l’Art au collège autour du cinéma du burlesque sous plusieurs déclinaisons : 

> RETOUR VERS LE MUET

Clotilde Maurin, comédienne et Angèle Gohaud, réalisatrice, ont rencontré les élèves de la 5ème de Mme Chambonnière et ouvert le parcours Retour vers le muet via le spectacle Optraken de la compagnie Galactik ensemble, à l’Espace 1789 de Saint Ouen partenaire de ce projet.  Une entrée dans le vif du sujet qui permettra aux élèves de travailler sur les codes du burlesque, des origines à nos jours.

> LA VIE SECRÈTE DES OBJETS

Avec une classe du collège Marcelin Berthelot de Montreuil, Clotilde explorera avec les élèves le potentiel comique et poétique des objets du quotidien. L’entrée en matière s’est également fait via le spectacle vivant au Théâtre Berthelot de Montreuil (Les petites caractères).

> DÉBORDEMENTS

Martin Lenzoni propose à la 3ème du collège Anatole France de Drancy de s’amuser à détourner de lieu du collège.  « Pour trouver des décalages dans le jeu, nous nous inspirerons du théâtre gestuel, du clown ou du burlesque. Nous emprunterons aussi au surréalisme quelques techniques de création, notamment pour éveiller l'absurdité et créer des œuvres de groupe.»