LES JOURNÉES PROFESSIONNELLES 2022

Cinémas 93 et Côté court ont proposé une journée de réflexion, de rencontres et de projections dédiée aux enjeux de la création, de la diffusion et de l’éducation au cinéma et aux images.


LA RESTITION À VENIR... 


consultez le programme détaillé en version PDF 


ARTISTES ET TRANSMISSION 

Les cinéastes sont-ils les meilleurs passeurs de leur art ?

Les artistes dont les œuvres ont été soutenues par des aides territoriales ou sélectionnées en festival sont souvent sollicités pour mener des actions culturelles et éducatives sur les territoires. Talent artistique et goût de la transmission ne vont pourtant pas toujours de pair… Ce modèle est-il vertueux pour créer des liens entre les artistes et les territoires qui les soutiennent, sensibiliser les plus jeunes au cinéma et favoriser l’émergence de nouveaux talents ?

 

MATINÉE (9H30 – 12H30)

9H30 / CONFÉRENCE

Artistes et médiation culturelle : convergences, divergences et perspectives 

Bien que la médiation ait échoué à devenir un paradigme structurant pour les politiques culturelles, cette notion a fondé un tournant réel pour penser les relations entre les artistes, les institutions et les populations. Elle recouvre trois grands modèles de transmission et de formation des goûts culturels : l'élaboration de réponses à l'inquiétude suscitée par les discours circulants sur l'  « échec » de la démocratisation culturelle ; la compréhension et la prise en compte des différentes formes de réceptions de l'art et de la culture ; l'aspiration à plus de démocratie culturelle par la participation à la vie artistique et culturelle. 

par Marie-Christine Bordeauxprofesseure en sciences de l’information et de la communication à l’Université Grenoble-Alpes, spécialiste de la médiation culturelle 

 

11H / LE TEMPS DES ATELIERS

retour d’expériences de Salma Cheddadi et Sonia Franco, artistes et cinéastes

Habituées à accompagner des publics variés dans la découverte du cinéma et des arts visuels, Salma Cheddadi et Sonia Franco présenteront des travaux réalisés avec des écoliers, collégiens, mineurs isolés, adultes primo-arrivants et détenus. Comment impliquer ces acteurs néophytes dans la création audiovisuelle en gardant une exigence esthétique et formelle ? Comment faire circuler les images et les récits au-delà des assignations de chacun à sa place sociale et culturelle ? Pour les artistes, de quelle façon ces expériences collectives modèlent-elles ensuite leurs propres recherches et processus créatifs ?

Rencontre animée par Anne-Sophie Lepicard, autrice et intervenante pédagogique

 

APRÈS-MIDI (14H – 17H30)

14H / PROJECTION

Planète triste de Sébastien Betbeder (Envie de Tempête - 2021 - France - 30 min - fiction)

Rémi a réalisé quelques courts métrages qui n’ont pas connu le succès retentissant qu’il espérait. Alors, cette année, il a accepté d’animer un atelier cinéma dans un lycée de la banlieue parisienne. Au fur et à mesure des semaines, un lien de plus en plus intime va se nouer entre lui et les lycéens.

Ce film a été réalisé avec les élèves de première de l’option cinéma du lycée Romain Rolland, à Ivry-sur-Seine, en partenariat avec le cinéma le Luxy.

 

14H30 / TABLE RONDE

« L’artiste-intervenant.e » en question(s)

Est-ce le rôle des artistes que de penser la réception de leurs œuvres par le(s) public(s) ? A la fin de leurs études, les jeunes artistes sont-ils suffisamment formés pour mener des interventions auprès des publics, en particulier éloignés de la culture  ? L’artiste a-t-il un rôle social au-delà de son acte de création ?

Avec
Catherine Alvès, cinéaste qui met en œuvre avec l’association Thermos (Valence)
des ateliers de co-création impliquant habitants et artistes pluridisciplinaires
Laurence Berreur, directrice adjointe des études de La Fémis et co-coordinatrice de la formation AIMS (Artiste Intervenant en Milieu Scolaire)
Pierre-Jean Delvolvé, cinéaste, ancien élève en scénario à La Fémis, diplômé de la formation AIMS
Pascal Mény, maître formateur, conseiller pédagogique en arts plastiques (premier degré) - DSDEN Seine-Saint-Denis
Sébastien Betbeder, cinéaste
Elise Tamisier, cinéaste et photographe, directrice de la Compagnie d'Avril (Martigues) qui propose aux professionnels de l’audiovisuel la formation « D’une pratique de l’image à une pratique de l’éducation à l’image »

Table ronde animée par Adrien Dénouette, critique de cinéma, enseignant et conférencier

 


/// CONTACT

pour plus d'informations, vous pouvez contacter : 

Julie Guégan

01 48 10 21 21
julieguegan@cinemas93.org