Magic Cinéma


Adresse

Centre commercial Bobigny 2 - Rue du Chemin Vert
93000 Bobigny

Contact

01 83 74 56 78
magic-cinema.communication@est-ensemble.fr
http://www.magic-cinema.fr

Le Programme

Télécharger

Présentation

Voir les actualités du cinéma Plan d'accès

Le Magic Cinéma, cinéma d'art et d'essai et de recherche, a ouvert ses portes en octobre 1987 sous l'impulsion de la Ville de Bobigny. Le Magic est un lieu propice aux échanges et à la réflexion sur l’univers du 7e art et ses pratiques, ainsi que sur les expériences professionnelles et personnelles de chacun grâce aux nombreuses rencontres qu’il propose tout au long de l’année. C’est aussi un lieu d‘éducation à l’image pour les écoles, collèges, lycées et centres de loisirs à travers les actions et programmations Jeune Public. Par ailleurs, le Magic Cinéma a initié deux festivals annuels, Théâtres au Cinéma (en mars-avril) et Résonances, rencontres du cinéma citoyen (en octobre).

+ En savoir plus

Tarifs

Plein tarif : 6,00 €
Tarif abonné* : 5,00 €
Tarif réduit** : 4,00 €

* Carte annuelle : 2,00 €
valable dans tous les cinémas d'Est Ensemble

 

** - 26 ans, retraités, porteurs d'un handicap, familles nombreuses, groupe, allocataires des minima sociaux et demandeurs d'emploi

Informations pratiques

5 - arrêt Bobigny Pablo Picasso

134, 347, 146, 148, 234, 251, 322, 303 - Bobigny Pablo Picasso

T1 - arrêt Bobigny Pablo Picasso


Informations supplémentaires

Nombre de salles : 2

Nombre de fauteuils : 283 et 160


Crédit photo: Stephan Zaubitzer

Plan d'accès : Magic Cinéma (Bobigny)


Veuillez patienter pendant le chargement de la carte...



L'actualité : Magic Cinéma

Vendredi 21 Septembre 2018
Du 21 au 23 septembre, profitez de la sélection de la Quinzaine du Magic Cinéma ! SAMOUNI ROAD De Stefano Savona France - Italie / 2018 / 2H / VOSTF...
Samedi 22 Septembre 2018
SAMEDI 22 SEPTEMBRE À 14H30 Miraï, ma petite soeur ​Dès 7 ans
Samedi 29 Septembre 2018
SAMEDI 29 SEPTEMBRE À 20H AVANT-PREMIÈRE Présenté à la Semaine de la critique à Cannes, Guillaume Senez nous livre un second long métrage sensible...