JEUDI 5 NOVEMBRE - APRÈS-MIDI

REMAKE, RE-FAIRE, OUI MAIS POURQUOI ?

Détournements, citations, appropriations et réemplois d’images... 

  • APRÈS-MIDI (14H – 17H30)

Le temps des ateliers

Comment réinventer les images du passé pour se construire au présent : détournement artistique, réinterprétation et jeu de miroirs

 

> 14H/Table ronde

Si les ateliers de pratique artistique visent à expérimenter et appréhender un médium ou une œuvre, les expériences de détournement d’images permettent parfois, par une véritable réappropriation, d’en livrer une relecture contemporaine. Comment les adolescents s’emparent-ils des techniques du mashup, remake et autre « suédage » cher à Michel Gondry pour réinventer des films et des formes qui peuvent paraître a priori éloignés de leurs appétences culturelles ? Comment les artistes et les passeurs les accompagnent-ils pour qu’ils s’affranchissent des codes existants et les réinterprètent en donnant corps à cet élan créatif ? Que permet la confrontation avec ces images du passé pour leur construction au présent ?

Laurence Bazin, chef monteuse et réalisatrice de films documentaires.

Leslie Darel, responsable jeune public au cinéma Le Luxy d’Ivry-sur-Seine.

Elodie Escarmelle, danseuse et chorégraphe.

Christelle Pondard, enseignante documentaliste au collège Gustave Courbet de Romainville.

Animée par Anne-Sophie Lepicard, autrice et intervenante en milieu scolaire.

 

> 16H15/À vous de jouer !

À partir d’un extrait classique du cinéma américain, une partie de la salle est invitée à mettre en scène l’autre partie du public en se servant de l’écran de la salle comme d’un moniteur géant. Le dispositif, intuitif et léger, permet de varier rapidement les angles de caméra et d’opérer les différents montages en direct. Il est alors possible de produire différentes versions imitant ou se distinguant au contraire de la version originale. L’objectif de cet atelier, outre le plaisir de créer collectivement, est d’interroger les implications pédagogiques du remake et du détournement.

par Xavier Grizon, chargé de mission actions éducatives à Cinémas 93.


S'INSCRIRE